->

Le Premier Ministre Patrick Achi, a procédé ce vendredi 25 février 2022 sur les terres du village de Kami, à la pose de la première pierre du futur lycée professionnel de Yamoussoukro.

 

L’édifice en question sera bâti sur une superficie de 20 ha au cours d’un chantier prévu pour durer deux ans, avec le soutien financier de la coopération chinoise. Le centre aura une capacité d’accueil de 1000 apprenants et sera consacré aux filières d’électricité et électronique, maintenance véhicules et engins ainsi que froid et climatisation.

 

« D’autres spécialités pourront utilement compléter ces filières de base », a promis Koffi N’guessan, ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage.  « À la vérité, les infrastructures serviront à délivrer les enseignements pour la formation initiale des jeunes mais également permettront la mise en œuvre des activités de l’école de la deuxième chance principalement orientée sur les formations de courte durée avec une insertion professionnelle rapide » a-t-il expliqué.

 

Selon Patrick Achi, Premier Ministre et Chef du gouvernement, le lycée donnera des formations dans les meilleurs standards et tout en construisant une formation initiale de grande qualité, le lycée professionnel de Yamoussoukro fonctionnera sur un modèle de la formation tout au long de la vie en intégrant les questions de reconversion professionnelle, de validation des acquis d’expériences, de renforcement de capacités ainsi que celles liées au développement des talents de nos jeunes.

 

Le premier ministre a tenu à rappeler que la Côte d’Ivoire ambitionne  devenir plus puissante par son agriculture et son industrie, avant d’ajouter que le pays devra accorder un rôle majeur à son enseignement technique et professionnel qui n’accueille aujourd’hui que 5% des effectifs des élèves inscrits dans le secondaire. Il affirma par la suite que l’ambition du gouvernement, est de faire passer ce taux à 30% d’ici 2030….parce que la Côte d’Ivoire a aussi besoin de techniciens, d’ingénieurs pour accélérer la marche de notre agriculture comme de notre industrie, de nos entreprises et de notre marché de l’emploi.

 

Bamba Doukary

pub

Nos Vidéos

Les avocats de Bendjo s'expriment suite à sa condamnation

Conférence des avocats de M Bendjo Exposé liminaire

Viiste du Club Houphouet Boigny à Mme Simone GBAGBO

Interview Georges Akué / Le PDCI est dans l'opposition/Côte d'Ivoire Lucide

Interview de Koné Issa/ Ne décevons pas les ivoiriens/ Côte d'Ivoire Lucide