LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR ET DE LA SÉCURITÉ INAUGURE LE COMMISSARIAT DE MÉAGUI

Le Gal Vagondo Diomandé, ministre ivoirien de l’Intérieur et de la sécurité a procédé, ce lundi 29 août 2022, à l’inauguration du premier commissariat de Méagui, une localité située dans la région de la Nawa.  

« La construction de ce commissariat de police va contribuer à rapprocher les services de police des populations. Il permettra de prévenir et réprimer la criminalité dans la commune en synergie avec les autres forces de défense et de sécurité », a tenu à expliquer le « premier policier de Côte d’Ivoire ».

Pour lui, il était important pour le gouvernement d’y construire un commissariat de police, vu la position stratégique de la commune de Méagui, la densité de sa population et l’importance des activités économiques

« Chers parents, la police nationale est à votre entière disposition. Je vous exhorte à lui apporter votre soutien en lui communiquant des informations. Cela permet de prévenir et de réprimer tous les agissements susceptibles d’affecter votre quiétude », a conseillé le Gal Vagondo Diomandé.

Selon le Gal Youssouf Kouyaté, directeur général de la police nationale, l’ouverture de ce nouveau Commissariat permettra à la Police Nationale de renforcer sa présence dans cette zone importante, productrice de cultures pérennes notamment le café, le cacao, l’hévéa, le palmier à huile etc. 

Alain Richard Donwahi, président du conseil régional de la Nawa, a quant à lui traduit la reconnaissance des populations de la région au Président de la République, Alassane Ouattara, pour ses efforts inlassables en leur faveur.

Selon lui, ce commissariat de police était fortement attendu à Meagui eu égard l’importante activité économique dans la zone, à la densité des populations, mais aussi et surtout au fort taux de criminalité.

« A compter de cette inauguration, la quiétude et la sérénité vont revenir ici. Les populations vont désormais vaquer à leurs occupations et les opérateurs économiques vont travailler en toute sérénité », a-t-il ajouté avant d’inviter les populations à faciliter l’intégration des nouveaux fonctionnaires dans leur localité.

Ce nouveau commissariat est bâti sur une superficie d’environ 6000 m² et comprend 32 bureaux avec des cellules de détention respectant les normes internationales des droits de l’homme. Il disposera également d’un comité consultatif d’éthique (CCE) et d’un bureau d’accueil Genre, chargé de la lutte contre les violences sexuelles et les discriminations faites aux femmes.

Anderson Da Costa

Article précédentNECROLOGIE
Article suivantMALI-CÔTE D’IVOIRE : 3 DES 49 SOLDATS IVOIRIENS DÉTENUS ONT ÉTÉ LIBÉRÉES